À découvrir




Beaujon Nicolas

Nicolas Beaujon est né à Mont-de-Marsan en 1964. Après de très brèves études et divers petits ou grands métiers exercés à Paris, il a choisi de s’expatrier au Canada au début des années 2000, où il élève désormais une famille nombreuse et travaille dans le milieu rock indépendant. Le Patrimoine de l’humanité, qu’il nous a confié lors de son dernier passage en France, est, dit-il, son huitième roman mais le premier à mériter une publication. Dont acte.

En savoir +
Raymond

Raymond Guérin est né à Paris le 2 août 1905. Après des études à Poitiers, il est apprenti dans des palaces parisiens. C’est autour de sa vingtième année qu’il découvre le théâtre, devient un lecteur boulimique, s’essaye à l’écriture en fondant, en 1927, La Revue libre à laquelle collaborent, entre autres, Samuel Clerc, Maurice Fombeure, Louis Émié. Installé à Bordeaux, où son père a ouvert un cabinet d’assurances, il concilie deux activités : l’une, que la Seconde Guerre mondiale interrompra momentanément, consacrée à l’affaire familiale, l’autre, dont la mort seule aura raison, vouée à la littérature. À la fois victime des préjugés de son milieu, cette bourgeoisie bordelaise évoquée par François Mauriac, et de ses complexes d’autodidacte, Guérin fait ses « gammes » pendant une dizaine d’années et publie, à 30 ans, son premier ouvrage, Zobain (1936), chez Gallimard. Il meurt à l'âge de cinquante ans à Bordeaux. Sa Correspondance de 1938 à 1955 avec Henri Calet est désormais disponible.

En savoir +