Auteur

VIALATTE Alexandre

VIALATTE Alexandre
© le dilettante

Biographie


Alexandre Vialatte est né le 22 avril 1901 à Magnac-Laval (Haute-Vienne). Chroniqueur quintessentiel dans La Montagne, introducteur de Kafka dès 1925, traducteur singulier de Nietzsche, billetiste rare dans des mensuels comme Adam et Arts Ménagers dans les années 60. Cet original inclassable, ce blessé en verve, ce maître en pensées télescopées meurt auvergnat à Paris le 3 mai 1971

 

 

 

Journal La Montagne

 

Association des Amis d'Alexandre Vialatte, 11, rue d'Assas, 75006 Paris

Bibliographie

Le Fluide rouge, 01/01/1990.
Dires étonnants des astrologues, 01/10/1993.
L'Oiseau du mois, 01/09/1995.
La Complainte des enfants frivoles, 08/10/1999.
Au coin du désert, 01/10/2002.
Les Amants de Mata Hari, 01/02/2005.
Le Cri du canard bleu, 03/10/2012.
La Maison du joueur de flûte, 04/11/2015.
La Dame du Job, 04/11/2016.


Chez d'autres éditeurs :

ROMANS :


Battling le Ténébreux ou la mue périlleuse, Gallimard, 1928.
Le Fidèle Berger, Gallimard, 1942.
Les Fruits du Congo, Gallimard, 1951.
Le Roman des Douze, Julliard, 1957.
La maison du joueur de flûte, Arléa, 1986.
La Dame du Job, Arléa 1987.
Le Fluide Rouge, Le Dilettante, 1990 (épuisé).
Salomé,Les Belles Lettres, 1992.
Camille et les Grands Hommes, Les Belles Lettres, 1994.
Fred et Bérénice, Le Rocher, 2007

CORRESPONDANCE :


Correspondance Alexandre Vialatte – Jean Paulhan 1921-1968, édition établie par Denis Wetterwald, Julliard, 1997.
Correspondance avec Ferny Besson 1949-1971, édition établie par Martine Renaudeau d’Arc, Plon, 1999.

NOUVELLES :


Badonce et les créatures, La Cigale, 1937; Julliard, 1982.
La maison de M. Inhaber, Le Serpent à Plumes, 1989.

LIVRES ILLUSTRES :


La Basse Auvergne, J. de Gigord, 1936.
Visages de l’Auvergne (collectif), Éditions Horizons de France, 1943.
L’Auvergne, Éditions Sun, 1964.
L’Auvergne absolue, Julliard, 1983.
Légendes vertigineuses du Dauphiné,Christian de Bartillat, 1995.

POEMES :


La Paix des jardins, La Différence, 1990 ; Les Belles Lettres, 2000.

ESSAI :


Kafka ou l’innocence diabolique, Les Belles Lettres, 1998.

TRADUCTIONS :


– Franz Kafka, Le Procès, Gallimard, 1933.
Le Terrier, Gallimard, 1933.
Le Château, Gallimard, 1938.
La Métamorphose, Gallimard, 1938.
La Taupe géante, Éditions Fontaine, 1945.
L’Amérique, 1946.
La Colonie pénitentiaire et autres récits, 1948.
La Muraille de Chine, en collaboration avec Jean Carrive, 1950.
Lettres à Milena, 1956.
– Schalom Asch, Pétersbourg, Grasset, 1933 ; Mémoire du Livre, 2000.
– Gottfried Benn, Double Vie, Minuit, 1954.
– Bertolt Brecht, Tambours dans la nuit, 1936 (traduction et adaptation radiophonique, non publié).
– Hans Carossa, Le Docteur Gion, Stock, 1937.
– Goethe, Les Contes, Attinger, 1928 (non publié).
– Hugo Von Hofmannsthal, La Femme sans ombre, Stock, 1930.
– Andreas Latzko, La Fayette, Grasset, 1935.
– Emil Ludwig, Goethe et Tolstoï, Attinger, 1947.
– Fredrich Nietzsche, Lettres choisies, Stock, 1931.
Ecce Homo, Stock, 1931, 10x18, 1987.
Le Gai Savoir, Gallimard, 1939.
– Max Picard, La Fuite, Plon, 1948 (non publié).
– Otto Ruhle, Karl Marx, Grasset, 1933.
– Paula Schlier, Le Journal de Petra, 1930 (non publié).
– Franz Werfel, La Mort du Petit Bourgeois, Attinger, 1930 ; Editions Ombres, 1995.
Verdi, roman de l’opéra, Attinger, 1933.
– Philippe Witkop, Goethe, sa vie, son œuvre, Stock, 1932.

CHRONIQUES :


Dernières Nouvelles de l’homme, Julliard, 1978.
Et c’est ainsi qu’Allah est grand, Julliard, 1979.
L’Éléphant est irréfutable, Julliard, 1980.
Almanach des quatre saisons, Julliard,1981.
Antiquité du grand chosier, Julliard, 1984.
Bananes de Königsberg, Julliard, 1985.
La Porte de Bath-Rabbin, Julliard, 1986.
Éloge du homard et autres insectes utiles, Julliard, 1987.
Les Champignons du détroit de Behring, Julliard, 1989.
Chroniques des grands micmacs, Julliard, 1989.
Profitons de l’ornithorynque, Julliard, 1991.
Chronique des immenses possibilités, Julliard, 1993.
Pas de H pour Natalie, Julliard, 1995.
Chroniques de La Montagne, 1952-1971, en 2 tomes, Robert Laffont, 2000.
Chroniques des Arts Ménagers, Au Signe de la Licorne, 2001.
Chroniques de Flammes et Fumées, Au Signe de la Licorne, 2001
Mon Kafka, 10/18, 2001 (reprend et augmente "Kafka ou l'innocence diabolique", 1998)
Au coin du désert, Le Dilettante, 2002
1968 Chroniques, Julliard, 2008 (origines diverses ; préface de Philippe Meyer)
Lettres à Maricou, Au Signe de la Licorne, 2009
Critique littéraire, Arléa, 2010

Ses liens

Le site