Auteur

SAINTE-CROIX-LOYSEAU

SAINTE-CROIX-LOYSEAU
collection Edith de La Heronnière

Biographie


Christian Belle, dit Basile Sainte-Croix ou Sainte-Croix-Loyseau, est né le 2 juillet 1901. Diplomate et poète, il a publié en l’espace d’une décennie six plaquettes et recueils dont trois furent accueillis par l’éditeur Guy Lévis-Mano : Blues (1935), Chimères (1935), Dépêches au cerf-volant (1936), Points morts (1937), Lettres des alizés (1938) et Chants de passe (1946). À peine entré dans la confrérie des poètes consulaires, Sainte-Croix-Loyseau a choisi de se taire. Il a disparu le 26 février 1987.

Bibliographie

Dépêches au cerf-volant, 02/04/2001.


Chez d'autres éditeurs :

BIBLIOGRAPHIE
SOUS LE NOM DE CHRISTIAN BELLE
« Poèmes », La Ligne de cœur, (Julien Lanoë dir.), Nantes, 10e cahier, juin 1927, p. 45-46. Première édition des textes repris dans Chimères sous le titre « Le Cœur de Brest », « Cosmogonies » et « Margelles ».
« L’Envoûte, par Somerset Maugham », La Revue européenne, n° 3, mars 1929, p. 1650-1654.
« Le Cuirassé Philanthropie, par Albert Touchard », La Revue européenne, n° 6, juin 1929, p. 1972-1975.

SOUS LE PSEUDONYME DE BASILE SAINTE-CROIX
« Guyane », Revue de Paris, n° 24, 15 décembre 1935, p. 860-878.
Blues, København [Copenhague], Privat Tryk [B. S.-C.], 1935, 15 p.
Chimères (1925), Paris, Éditions des Quatre Chemins, 1935, 143 p. Un bandeau de l’éditeur porte la citation suivante : « Le bruit de la mer au fond d’un coquillage. »
« La Tour », Les Feux de Paris (Jean Fraysse dir., G.L.M. éd.), n° 3, 12 avril 1936 [p. 8-9]. Prépublication d’un poème du recueil suivant.
Dépêches au cerf-volant, Paris, G.L.M., 1936, 16 p.
« Ballade du Nouveau Monde », Cahiers G.L.M. (Guy Lévis-Mano dir.), n° 5, avril 1937, p. 41-42. Seul texte connu d’un ensemble inédit.
Points morts, Paris, G.L.M., 1937, 125 p. Bandeau de l’éditeur : « “Dans un naufrage où Dieu reconnaîtra les siens.” Henry J.-m. Levet. »
Lettres des alizés, Paris, G.L.M., 1938, 31 p.
Chants de passe, Paris, Librairie Tschann, « Collection anthologique des Feuillets de Sagesse » (Fernand Marc dir.), n° 44, 1938 [dépôt légal 1943], 6 p. Repris sous le titre Les Eaux vierges dans l’édition dénitive du recueil.
« Chant d’été », Messages (André Silvaire dir.), n° 3, mai-juin 1938, p.71-74. Repris dans l’édition dénitive de Chants de passe sous le titre « Le partage des eaux ».
Douze poèmes extraits de Chimères, Le Pont de l’Épée (Guy Chambelland dir.), n° 52-53, 1975 [septembre], p. 166-181.
Deux poèmes issus de Chimères, Évohé (Alain Mercier dir.), n° 2, été 1977, [p. 23].

SOUS LE PSEUDONYME DE SAINTE-CROIX-LOYSEAU
« Poème » et « Bambous », Lettres françaises (Buenos Aires, Roger Caillois dir.), n° 16, 15 avril 1945, p. 18-19 (Anthologie de la nouvelle poésie française, VIII). Repris dans Chants de passe.
Chants de passe, Buenos Aires, Éditions de l’Aigle [B.S.-C.], 1946, 34 p. Édition dénitive.
« Chants de passe » suivi de « Chaconne » et de « Oui, tu étais là… », Poésie présente (René Rougerie dir.), n° 72, 1989 [septembre], p. 29-56.

MANUSCRITS NON IDENTIFIES
Delta (mentionné dès 1935).
Sans retour, roman (1937).
Ballade du Nouveau Monde (1937).
Le Parc aux mages, roman (d’abord intitulé La Bête indèle, selon une lettre de Christian Belle à Guy Lévis-Mano du 24 novembre 1937).

À PROPOS DE BASILE SAINTE-CROIX
Fraysse Jean, « Basile Sainte-Croix, Dépêches au cerf-volant (G.L.M.) », Les Feux de Paris, n° 7-8, 12 janvier 1937, [p. 36-37].
Babouc (pseud.), « Les Voyages menteurs », Micromégas, courrier critique et technique du livre moderne, 2e année, n° 8, 10 mai 1937, p. 16.
Ludier Jacques, note sur Points morts, Les Nouvelles Lettres françaises, n° 2 et dernier, août-septembre 1937, p. 70.
[Belleville Joseph de], « Les Livres » [note sur Chants de passe], La Part du feu, avril-juin 1938, p. 261.
[Chambelland Guy], « Retrouver Basile Sainte-Croix », Le Pont de l’Épée, n° 52-53, 1975, p. 166.
[Mercier Alain], « Pages retrouvées », Évohé, n° 2, 1977, [p. 23].
Mercier Alain, « Chambre avec vue sur la mer », Artère, n° 8, hiver 1982, p. 62-63. Poème dédié à Basile Sainte-Croix.
La Héronnière Édith de, « La mort du poète Basile Sainte-Croix », Poésie présente, n° 72, 1989, p. 22-23.
Favre Yves-Alain, « Basile Sainte-Croix et la révélation de la présence », op. cit., p. 24-28.
Dussert Éric, « Basile Sainte-Croix, le veilleur au timon », Le Matricule des anges, n° 33, 15 janvier-15 mars 2001, p. 57.

Ses liens
Le blog d'Éric Dussert, préfacier émérite.