Auteur

BEAUMONT Germaine

BEAUMONT Germaine
collection J.-L. Lécard

Biographie


Romancière, journaliste, traductrice, productrice d’émissions radiophoniques, l’activité de Germaine Beaumont (1890-1983) se déploie sur un siècle. Le parcours de cette femme de lettres a pour toile de fond le monde littéraire des années vingt aux années quatre-vingt, et pour fil conducteur la passion du verbe.
Journaliste au Matin depuis 1919 et aux Nouvelles littéraires depuis 1927, Germaine Beaumont se fit connaître comme romancière en 1930, avec son premier roman Piège pour lequel elle obtint le prix Renaudot. Par la suite, sa carrière d’écrivain atteignit son sommet dans les années quarante, et la qualité de ses romans fut reconnue à diverses occasions par d’autres prix littéraires. Elle fut elle-même membre du comité Femina pendant une quarantaine d’années (1934-1980).
Sa vie et son parcours littéraire furent marqués par certaines femmes célèbres : Annie de Pène, sa mère, Colette, sa « mère spirituelle », Virginia Woolf dont elle traduisit le célèbre Journal d’un écrivain. Dans les années cinquante, elle se rendit célèbre en produisant une émission radiophonique, aux côtés de Pierre Billard : Les Maîtres du mystère, et dirigea une collection de romans policiers féminins chez Plon.
En 1981, doyenne des écrivains français, elle raconta son enfance dans un livre ultime : Une odeur de trèfle blanc, publié chez Gallimard. Le regard que porte ce témoin d’un siècle sur l’histoire de son temps et la nouvelle génération d’écrivains est à la fois curieux et sans compromis, témoignage particulièrement riche d’une femme de lettres qui sut trouver sa place entre les romancières du début du XXe siècle et les intellectuelles féministes des années soixante-dix.

Hélène Fau

Bibliographie

Si je devais…, 05/11/2005.


Chez d'autres éditeurs :

Silsauve I, II et III, éditions omnibus, 2008