Auteur

FREUSTIÉ Jean

FREUSTIÉ Jean

Biographie


Né le 3 octobre 1914 à Libourne (Gironde), Jean Freustié, de son vrai nom Pierre Teurlay, est élevé dans une famille aisée dont le père est négociant en vin. Il suit des études de médecine à la Faculté de Médecine de Bordeaux puis d’Alger. D’abord interne aux Hôpitaux de Bordeaux (1936), il monte à Paris où il devient médecin du travail en 1950.
Avec son premier roman, Ne délivrer que sur ordonnance (la Table ronde, 1952), il intègre le milieu des lettres. Il fréquente alors le café Procope, y croise Jacques Brenner et Claude Perdriel, mais aussi Françoise Sagan, Bernard Frank, Jean-Louis Curtis ou François Nourissier, Jacques Chardonne, Paul Morand, Cocteau ou Ionesco.
Entré à France Observateur comme critique littéraire en 1961, il est consacré deux ans plus tard par le prix Roger-Nimier pour son roman La Passerelle (Grasset, 1963). Conservant son poste de critique littéraire au Nouvel Observateur (1964), il est aussi conseiller littéraire chez Denoël. Prix du roman de la société des gens de lettres en 1969, Prix Renaudot en 1970, il contribue l’année suivante au Dictionnaire des œuvres érotiques (Mercure de France, 1971). Il meurt en 1983.

Bibliographie

Les Collines de l'Est, 03/03/2008.


Chez d'autres éditeurs :

Ne délivrer que sur ordonnance, La Table ronde, 1952.
Auteuil, La Table ronde, 1954.
Marthe ou les Amants tristes, La Table ronde, 1958.
Les Filles, La Table ronde, 1959.
Un autre été, La Table ronde, 1961.
La Passerelle, Grasset, 1963.
Aux balcons du ciel, Grasset, 1963.
Les Collines de l’Est, Grasset, 1967.
Le Droit d’aînesse, Grasset, 1968.
Chroniques d’humeur, Mercure de France, 1969.
Isabelle ou l’arrière-saison, La Table ronde, 1970.
Harmonie ou les Horreurs de la guerre, Grasset, 1973.
L’Aventure familiale, La Table ronde, 1975.
Loin du paradis, Grasset, 1975.
Proche est la mer, Grasset, 1976.
La Maison d’Albertine, Grasset, 1977.
Le Médecin imaginaire, Grasset, 1978.
L'Héritage du vent, Stock, 1979.
La Dernière Donne, Grasset, 1980.
Les Proches, Balland, 1982.
L'Entracte algérien, Balland, 1982.
Prosper Mérimée, Hachette, 1982.

Ses liens
Jean Freustié nous a quittés il y a vingt-cinq ans, le temps est venu de découvrir ou de redécouvrir son œuvre.
À cette fin, Le Dilettante réédite ce recueil de nouvelles, Grasset Le Droit d'aînesse ("Cahiers rouges") et La Table Ronde Ne délivrer que sur ordonnance suivi de L'Entracte algérien ("Petite Vermillon").