Catalogue Auteurs

# / A / B / C / D / E / F / G / H / I / J / K / L / M / N / O / P / Q / R / S / T / U / V / W / X / Y / Z


Auteurs commençant par la lettre : J


Joncour Serge

Serge Joncour est né le 28. Très tôt il est allé à l’école, puis par la suite il en est sorti. Il a commencé des études de philosophie alors qu’il voulait faire nageur de combat, mais au bout de six mois il a tout laissé tomber, faute de temps. Il publie son premier roman, Vu, en 1998 au Dilettante. Entre temps il a travaillé dans les “secteurs d’activité”, et parfois même au-delà. A une époque, il s’est lancé dans la vie active, sous différents aspects. En fait il a toujours plus ou moins essayé de faire ce qui lui chante, tantôt cela lui aura été profitable, tantôt pas. La seule constante aura été les pages blanches, les seules à suivre les déménagements. Pour le reste il est à la fois timide, discret, et assez maladroit. De tête, sans regarder la montre, il peut dire l’heure à dix minutes près.

En savoir +
Jonquet Thierry

Thierry Jonquet est un écrivain français né à Paris le 19 janvier 1954. C'est un des grands auteurs du polar contemporain. Il écrit des romans noirs où se mêlent les faits divers et la satire politique et sociale. Il est mort à Paris le 9 août 2009.

En savoir +
Joubert Dominique

André Malraux parlait de « jouer sa biographie ». L’a-t-on su et l’a-t-on pu? Homo ludens des petits quarts d’heure… Né à Gournay-en Bray en 1947. N’est jamais allé au Groenland. DISPARITION Dominique Joubert, poète, est mort lundi 20 septembre 2004 à Paris, où il était hospitalisé. Né le 8 mars 1947, à Gournay-en-Bray (Seine-Maritime), Dominique Joubert a eu une enfance parisienne, dont son premier livre, Les Paulownias de la place d'Italie (Chambelland, 1980), conserve le souvenir enchanteur. Distingué par les lauréats du prix Charles-Vildrac, ce livre d'une prosodie classique révèle un « promeneur inutile » aussi mélancolique que désabusé. Avec Les Vents contraires puis Le Chien de la Barbare, c'est en prosateur que Dominique Joubert choisit de manifester son goût du large et des coups de semonce du hasard. Marquée par l'univers maritime, bien autant que par la ville et ses houles mystérieuses, l'œuvre de ce « Petit mousse » discret et solitaire, à la démarche chaloupée d'amiral exilé sur la terre ferme, aura été parcimonieuse. Un large pan de ses écrits reste inédit, et notamment une série de carnets illustrés d'aquarelles où s'exprime encore un globe-trotter insatiable. Du Népal au Mali en passant par les rues de Paris, il aura passionnément cheminé dans le sillage d'André Dhôtel et de Charles-Albert Cingria. Correcteur de presse, Dominique Joubert tenait depuis plusieurs mois la chronique poétique du magazine Epok. Il fut, en 1996, l'artisan et le fin préfacier des œuvres complètes de son ami Yves Martin (Manège des mélancolies, La Table ronde).

En savoir +
Jourdan Juliette

Ce qu’on sait de Juliette Jourdan : peu de choses, finalement. Elle a un chat, elle réussit plutôt bien les spaghettis aux fruits de mer, elle ne sait pas faire un créneau, elle n’aime pas les dimanches, elle est fan d’Amanda Lear et de Dolly Parton, elle adore Les Choses, de G. Perec (son livre de chevet), elle écoute Muse et Maria Callas en boucle. Son film préféré : Monstres et Co. Son héroïne : Emily the Strange. C’est à peu près tout.

En savoir +