Catalogue Auteurs

# / A / B / C / D / E / F / G / H / I / J / K / L / M / N / O / P / Q / R / S / T / U / V / W / X / Y / Z


Auteurs commençant par la lettre : N


Nabe Marc-Édouard

Marc-Édouard Nabe fut conçu à New-York en 1958. Il est né à Marseille le 27 décembre à 10 h 50. Mère sténodactylo, père musicien de jazz. De 1983 jusqu'en 1990 il a tenu son journal intime dont quatre tomes ont paru de 1991 à l'an 2000. Entrepreneur de résurrection, l’auteur de Visage de Turc en pleurs est un personnage émotif et cruel. Le 14 janvier 2008, trois livres épuisés ressortent au Dilettante : La Marseillaise (1989), Nuage (1993) et Le Vingt-Septième Livre (2006). Début 2010, à l'occasion de la publication pas ses soins sur Internet de son 28e livre, Marc-Édaourd Nabe se lance dans l'auto-édition qu'il vit comme une anti-édition.

En savoir +
Nimier Roger

Né à Paris le 31 octobre 1925. Après une licence de philosophie, il s’engage en 1945 au 2e régiment de hussards. À vingt-trois ans, il publie son premier roman aux Éditions Gallimard, Les Épées. Il collabore à divers journaux et revues et devient en 1956 conseiller littéraire aux Éditions Gallimard. Le 28 septembre 1962 il se tue en Aston Martin.

En savoir +
Noguez Dominique

Dominique Noguez est né trop tard (en 1942) pour connaître Lénine, mais assez tôt pour rencontrer Dada, puisque Dada est éternel. Il a un lourd passé universitaire (rue d’Ulm, agrégation de philosophie, etc.) qu’il tente de faire oublier par divers subterfuges : études « plus ou moins sçavantes » (Les Trois Rimbaud, Sémiologie du parapluie, La Véritable Histoire du football & autres révélations), défense de causes désespérées (le cinéma expérimental, le bon fonctionnement des horloges publiques, les accents sur les majuscules) et même quelques aphorismes (« Si les enfants naissaient dans les choux, la potée auvergnate aurait meilleur goût »). Il a obtenu le prix Femina en 1997 pour Amour noir (Gallimard) et, en 1999, le Grand Prix de l’humour noir.

En savoir +
Nourissier François

François Nourissier fut secrétaire général des éditions Denoël (1952-1955), rédacteur en chef de la revue La Parisienne (1955-1958), et conseiller aux éditions Grasset (1958-1996).Il est élu à l'Académie Goncourt en 1977 au couvert de Raymond Queneau, en devient le secrétaire général en 1983 et le président de 1996 à 2002. Il démissionne en 2008 pour raisons de santé.Frappé d'akinésie depuis le début du XXIe siècle il se compare avec pudeur à un caméléon. François Nourissier est mort le 16 février 2011 à l'âge de 83 ans.

En savoir +