Catalogue

Livres

10 ans 3/4

PARONUZZI Fred

Genre : Roman
ISBN : 978-2-84263-069-0
Date de parution : 03/03/2003
Nombre de pages : 160
Couverture : Claude Fraysse
Prix : 13,50 €
Exemplaire du tirage de tête : 54,00 €  
Pour obtenir le tirage de tête

Pour lire l'extrait PDF


Il a 10 ans 3/4, le p’tit dernier des Falcozzi, et il raconte la vie avec des mots biscornus, un regard curieux vers les grands dadais et leur monde drôlement compliqué. La révélation d’une syntaxe en liberté.


Pour accéder au fichier numérique

Résumé

Alors voilà. C’est l’histoire d’un petit Savoyard, enfin d’un presque grand. 10 ans 3/4 sous la toise (et dans le titre). L’âge où on a enfin les pieds qui touchent quand on est assis à table. Nom : Falcozzi Frédéric. Celui d’une tribu suractive et ragouteuse qu’il nous croque par le menu : la mère, la grand-mère, le chien péteur, le père, les amis d’Afrique et d’ailleurs, la concierge à bigoudis. L’histoire d’un regard avec ses lubies, ses émerveillements, mais aussi d’un corps de môme avec ses avaries : un jour à l’hôpital pour se les faire descendre enfin, le lendemain au cirque pour voir pisser les dromadaires, le reste du temps à l’école pour faire avec les mots des autres mômes et scruter la gent enseignante.
Disert et prématuré, maigre comme un lacet et futé comme un loir, Frédéric enquille les portes initiatiques comme un slalomeur fieffé : le sexe et la folie, la frime et les filles, les frontières et la cage d’escalier. Tout s’achèvera en altitude avec l’urne de Mémé.
Fred Paronuzzi, ou quand le jeune Doisnel apprend à fumer au petit Nicolas.

Presse

Oh, le style de ce garçon, né en 1967, n'a rien à envier au topos des Editions de Minuit, mais il ne laisse d'étonner, de faire sourire, de pétarader avec ce je-ne-sais-quoi de neuf dans l'usage des épithètes et le comique des métaphores. (...) C'est pur comme du Truffaut façon Argent de poche.
Philippe Di Folco, Nova magazine, mars 2003.

Un roman drôle et tendre, un “petit Nicolas” savoyard ! 
S.A., Le Dauphiné libéré.

D’une plume allègre, volontiers gouailleuse, Paronuzzi saisit dans chaque événement, du plus rocambolesque au plus banal, ce qui fait sa drôlerie.
N.B., Livre & Lire.

Paronuzzi fait dans la nostalgie tendre, l’humour au grand cœur à la Pennac, avec un ton qui sonne toujours juste. Il sait écrire comme un enfant et ça n’est pas évident.
Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo.