Catalogue

Livres

La Preuve par neuf

BERTRAND Dorine

Genre : Nouvelles
ISBN : 978-2-84263-096-6
Date de parution : 05/01/2005
Nombre de pages : 160
Couverture : Stéphanie Roujol
Prix : 13,50 €
Exemplaire du tirage de tête : 54,00 €  
Pour obtenir le tirage de tête

Pour lire l'extrait PDF


Suspenses intimes, retournements de situation, révélations tardives et chutes raides, les certitudes des personnages se délitent sous la plume de l’auteur, subversive, alerte, grinçante et drôle.


Pour accéder au fichier numérique

Résumé

Neuf nouvelles, entre le rire et la nausée, pour décliner un éventail de vertiges : en coup d’envoi le passage de la ligne, la ligne de crête, celle de la vie. Après l’ascension, c’est la descente, la dévalée, le compte à rebours. Pour avoir entendu à la radio que la vie d’un homme, d’un homme bien moyen, comme lui, s’arrêtait en général à 79 ans, le narrateur, passé les trente-neuf ans et six mois, sombre dans le malaise. Il s’affaire alors à noter les occasions perdues et les temps morts.
Surviennent ensuite les émois d’une punkette de 15 ans, les faux-semblants, aux quatre coins du quotidien, d’une femme mariée en pleine panade sexuelle, ceux d’une mère de famille nombreuse en proie à son treizième bambin, d’une femme toujours parasitée par le spectre criard d’une fillette, d’une obsédée de l’adultère puis de deux autres encore, l’une flanquée d’un mari qui embaume la mort, l’autre travaillé d’envie de guerre.
Hantise, fringale, lubie : toute la lyre du mal-être et de l’angoisse décrits avec un humour noir qui fait rire du pire.

Presse

aufeminin.com

Avec beaucoup d'humour noir et une certaine tendresse pour ses personnages. Ceux-là, on est sûr de les avoir déjà croisés dans le bus ou le wagon du matin. Dorine Bertrand nous les montre avec toutes leurs angoisses, et c'est un magnifique album de tordus... A lire absolument dans le bus ou le wagon du soir.

Didier Pourquery, Métro, 13 janvier 2005.

Les nouvelles de Dorine Bertrand sont-elles drôlement tragiques ou tragiquement drôles? Il faudra les lire toutes les neuf avant de trancher, tellement on est transporté, d'une page à l'autre, du rire aux larmes, par l'inventivité et le sens de la formule de la jeune écrivaine.
Héléna Villovitch, Elle.

Regardez cette jeune femme au visage pur. Elle s'appelle Dorine Bertrand, elle a 33 ans, et vous allez vous souvenir d'elle. Pourquoi? Parce que ses neufs nouvelles,  aussi tordues et originales les unes que les autres, sont capables de faire rire et pleurer à la fois.
Tatiana de Rosnay, Psychologies magazine.