Catalogue

Livres

Le Complexe de madame Réalisme

TILLMAN Lynne

Genre : Nouvelles / Traduction
ISBN : 978-2-84263-106-2
Date de parution : 05/05/2005
Nombre de pages : 285
Traducteur : Aurélia Lenoir
Couverture : photo Nan Goldin
Prix : 20,00 €

Pour lire l'extrait PDF


Lynne Tillman laisse ses personnages se battre seuls contre la mort, se recueillir sur les plages du Débarquement en Normandie, méditer sur la mémoire et le sommeil ou savourer une rencontre impromptue avec Clint Eastwood. Elle ne se reconnaît comme influence que Ray Charles.

Résumé

Venez, approchez donc lecteur ! Et penchons-nous par-dessus l’épaule de l’écrivain.
Le prendre en pleine cuisine et gestation littéraire amuse toujours. Le petit castelet est prêt où vont tressauter, en bout de fil, ses personnages.
Il s’agit ici d’une anthologie de nouvelles signée Lynne Tillman, petits bijoux polis entre 1982 et 2002. Il n’y a pas qu’une prévisible méditation sur l’acte de créer et l’art d’accommoder les sauces langagières mais une volonté, également, de lâcher la bride à toute cette marmaille de figures.
L’auteur, avec humour et délicatesse, se retire parfois sur la pointe des pieds laissant ses personnages, les abandonnant sans filet à la mort. Elle les observe pèleriner sur les plages du Débarquement, songer à la mémoire, et ne peut s’empêcher de savourer une rencontre impromptue avec Clint Eastwood… sans complexe.

Presse

Voici une anthologie de nouvelles écrites entre 1982 et 2002: remplies d'humour, tout en finesse, souvent sans complexe (telle cette rencontre avec Clint Eastwood!). Tillman se joue de nos mythologies et de la langue. Rafraîchissant.
TGV Magazine.

Mrs. Tillman, qui ne reconnaît comme influence littéraire que celle de Ray Charles, semble avoir un penchant pour dépeindre des New-Yorkaises dans des situations peu banales. (…)Très élaborées, pleines d'hommes et de femmes qui se regardent et se cherchent, les histoires de Lynne Tillman vous habitent encore longtemps après les avoir lues.
Alexandre Fillon, Madame Figaro.

Lire un extrait sur www.lire.fr