Catalogue

Livres

Les Pirates! dans : Une aventure avec les baleines

DEFOE Gideon

Genre : Humour / Traduction
ISBN : 978-2-84263-137-6
Date de parution : 10/04/2007
Nombre de pages : 192
Traduit de l'anglais
Traducteur : Thierry Beauchamp
Couverture : atelier Civard
Prix : 17,00 €

Pour lire l'extrait PDF


Une histoire de pirates confrontés à des problèmes de budget, pleine de jambons fumés et de baleines en rut, où l’on apprend qu’il peut être risqué d’acheter un bateau à crédit pour le joli minois de la vendeuse.


Pour accéder au fichier numérique

Résumé

Alors voilà : soit des pirates (les mêmes), soit leur bateau (le même). Ce dernier part en charpie, d'où nécessité d'un lifting vélaires (entendez de voiles) et d'un ravaudage de coques chez Cutlass Liz, la très redoutable gérante des chantiers de Nantucket. Les choses sont vues en tout grand et le capitaine opte pour l'achat de l'Adorable Emma. Et l'orgue à mésaventures de moudre et moudre encore ses airs poignants : faux trésors indiqués par un goéland voyageur, descente à Las Vegas-près-Far-West avec spectacles clés en main, rencontre du Pequod bien complet de son capitaine Achab et d'une baleine blanche ventriloque, chassalabalène, retour à Nantucket. Rythmé au son du pilon, épicé de coups de gueules, enivré d'épisodes non-euclidiens, livré avec l'exhaustive litanie des cent cinquante aventures à venir, revoilà la gent boucanière à l'enseigne du crâne et des fémurs en croix de Gideon Defoe. Délire cargué, folie en soutes. Voile !

Presse

Pour Gideon Defoe, ce nouvel opus en forme de clin d'oeil au chef-d'oeuvre d'Herman Melville, Moby Dick, est l'occasion d'aiguiser son sens de l'absurde et du burlesque. Toujours plus de situations cocasses, d'anachronismes et d'improbables notes en bas de page. En bref, de l'action, de l'émotion et de l'humour typiquement british!
Julia Dubreuil, La Gazette du Nord-Pas-De-Calais, juillet 2007.

L'auteur, improbable descendant de Daniel Defoe, est un Britannique de trente ans qui maintient ainsi avec une imagination débridée la riche tradition de l'humour d'outre-Manche.
Jean-Michel Barrault, Lire, juillet 2007.

Un concept (des pirates), un savoir-faire (la loufoquerie à l’anglaise) et vous avez une série en cours. Chez nous, les pirates ont déjà débarqué deux épisodes en forme de petits livres hilarants, raffinés, absurdes et cultivés. Après
Une aventure avec les savants paru l’année dernière, voici...  Une aventure avec les Baleines. Attention, la réputation de cette flibuste d’un genre nouveau ne s’arrêtera plus. Alors, soit vous en êtes, soit vous prenez vos responsabilités...
Marc De Launay, Zone-litteraire. Découvrez son interview de Gideon Defoe.

Délirant, hilarant, anachronique et définitivement absurde, ce petit livre est vivifiant comme un bain de mer à Pointe-à-Pitre(s).
Delphine de Vigan, Standard, été 2007.

Le capitaine des pirates est une énigme intersidérale, et défie les lois de l'absurde et du burlesque. On nage ici en plein délire à la Marw Brothers, en plein piratage littéraire. (...) Un livre à l'humour débridé et au non-sens revendiqué. Un grand moment de plaisir.
Patrick Foulhoux, Rolling Stone, mai 2007.

Un humour très anglais, une imagination poétique digne de Boris vian sont les ingrédients relevés de ce cocktail littéraire et loufoque.
Pauline Sommelet, Point de vue, mai 2007.

Plus fort que "Pirates des Caraïbes"! (...) Décidément délirante, cette parodie littéraire a pour elle un rythme narratif maîtrisé et un parfait cynisme par rapport aux pirates, métaphore hilarante des cow-boys et de tous les faux puissants du monde.
Jacques sterchi, la Liberté, avril 2007.

Le pirate de cette histoire, c'est Gideon Defoe, qui a raflé le patronyme de l'auteur de Robinson Crusoé, en invoquant une lointaine parenté. Son livre n'est rien d'autre que L'Île au trésor filoutée par les monty Python.
Astrid Eliard, Le Figaro littéraire, avril 2007.

Il est bien question d'un capitaine Achab et d'un gros cétacé dans cette histoire désespérément loufdingue, mais c'est à peu près tout ce que l'on peut tirer d'une intrigue résolument déglinguée, ahurissante de drôlerie. (...) Du burlesque pur jus. Épatant!
Michel Genson, Le Républicain Lorrain, avril 2007.

Les Pirates !, c’est le meilleur livre pour enfants pour adultes. Le seul livre capable de vous déclencher un éclat de rire dans un train bondé. Parodique, débile, idiot, naïf, crétin, déroutant, bourré d’anachronismes et - toujours - complété par de palpitantes notes de bas de page qui vous expliquent par exemple qu’il existe deux types de lèpre, voici un roman inoubliable comme on n’en lit jamais, qui sait nous surprendre à chaque nouvelle page. Il faut dire que même sous acide, il est impossible de deviner ce qui se passe dans la tête du capitaine pirate. Magnifique.
Mikaël Demets, Evene.

Un livre sans autre prétention que de vous faire rire, pétri d'un humour qu'un bon Anglais ne saurait renié. (...) A cocher sur votre liste des vacances !
Ariane Schwab, Izdi.com.

C’est une histoire de pirates, mais pas vraiment bien sûr. Enfin, si, ce sont vraiment des pirates, mais du genre déjantés graves, charmants, loufoques, naïfs, niais et tout le bastringue. (...) C’est absurde, c’est à lire en famille, c’est rigolo, c’est malicieux, c’est n’importe quoi surtout, j’ai tout aimé, même les notes de bas de page et la liste des autres titres de la série des Pirates.
Cunéipage, blog de lecture.

Un histoire pour les petits mais avec un humour et des références destinés aux grands. Dans leur bateau flambant neuf, Adorable emma, le capitaine pirate et ses acolytes partent à la chasse à la baleine blanche. Aventures garanties.
Matin Plus,
avril 2007.