Catalogue

Livres

Les Poissons sont indomptables

FEER François

Genre : Chroniques
ISBN : 978-2-84263-666-1
Date de parution : 23/03/2011
Nombre de pages : 256
Couverture : Alice Charbin
Prix : 20,00 €
Exemplaire du tirage de tête : 80,00 €  
Pour obtenir le tirage de tête

Pour lire l'extrait PDF


La vie marine s’étiole mais elle a encore de beaux restes. La Grande Bleue est une source inépuisable de curiosités. La preuve, « tous les poissons ont l’air étonné », disait Alexandre Vialatte. 


Pour accéder au fichier numérique

Résumé

Alors que François Feer marine dans les eaux placentaires, sa mère en mer s’immerge dans la baie de Portissol, là où sévissaient Cousteau et son bathyscaphe. On le voit, pour l’auteur des Poissons sont indomptables,  les sous-marinades commencent tôt et le passage de la macération utérine à la plongée se fera sans problème. D’où ce livre de fonds où il s’immerge dans le bain de son passé subaquatique pour y pêcher quelques souvenirs, prises à qui sa plume garde l’œil frais et que les dessins d’Alice Charbin maintiennent bien frétillantes. Alors suivons ce guide porté sur la bouteille (dorsale) et découvrons : le Napoléon, chapeauté d’une bosse qui lui vaut son impérial surnom, le Barbier ou décrapoteur d’écailles, l’alliance stratégique du gobie et de la crevette, Jojo, le mérou-patate, la tortue écaille, le poulpe mou et rapace, ce grand lymphatique de Requin baleine, le polype bâtisseur à qui l’on doit la Grande Barrière de corail, cette Muraille de Chine océanique, les poissons-palettes des mers du Sud, d’autres encore. On joint aux jubilations de cette quête en profondeur, quelques menus conseils et rudiments d’histoire visant la tribu des scaphandriers et un lexique pointu qui fera sortir de leur abyssale ignorance ceux qui méconnaissent le «dugong», les «lardons dans la purée de pois», l’«art de plonger tek» ou de «ratisser les gorgones». Après Bestiaire Amazonien et ses peuples piaillants, criants et gambadants, voilà le guide Feer du peuple muet, affairé et rôdeur des bas-fonds océaniques. Plongeons-y sans modération. Plouf !

Presse

Intelligent, documenté, écrit par un naturaliste plongeur fan des magnifiques abysses.
En Écrivant en lisant, 1er septembre 2011

Une plongée enchantée dans le monde subaquatique par un scaphandrier passionné.
L'Ecologiste,
juin 2011

Ce livre est une pépite, un grand bol d'air poissonneux et revigorant comme les plongeurs l'aiment tant (…) La verve et l'humour de l'écriture le disputent avec des données biologiques très sérieuses. Quant au délicieux "Petit glossaire du plongeur", en fin d'ouvrage, il vaut le détour à lui seul.
Nicolas Severyns, Plongée Magazine, Mai/Juin 2011

Pêche miraculeuse

François réussit cet incroyable tour de force. Le récit est mené, presque de l'intérieur, comme si Jonas nous écrivait depuis le ventre du Poisson ! En outre, on trouve dans ces pages une érudition folle, de nombreux clins d'œils à la littérature (Vialatte, Hugo, Laforgue…) et au cinéma, et surtout la verve d'un irrésistible écrivain (…) Bref, la langue de l'océan est elle-même "un grand poulpe, souple et ondoyeux, qui crache son encre noir". Difficile de ne pas y tremper sa plume. 
Florence Noiville, Le Monde des Livres, 29 avril 2011. 

François Feer écrit des textes rares sur les beautés fragiles du monde (…) Ce texte est bourré d'humour et scientifiquement très documenté (…) François Feer, naturaliste reconnu, échappe au sérieux de ses travaux en décrivant à sa façon ce qu'il aime dans la nature (…) On s'émerveillera de sa plume alerte, comme de son savoir.
Daniel Martin, La Montagne, 17 avril 2011

Plus que jamais à préserver, à l'ère des catastrophes, l'océan est aussi une intarissable source de poésie, rappellent
Les Poissons sont indomptables, admirable petit recueil du naturaliste François Feer. Placé sous l'égide d'Alexandre Vialatte, de Boby Lapointe et du commandant Cousteau, ce cabinet de curiosités aquatiques évoque avec humour et cruauté le génie des mérous, la splendeur des nudibranches, la dentition du requin-baleine et le "bonapartisme" des hommes en combinaison et tuba.
Baptiste Liger, L'Express Styles, 13/19 avril

Napoléon, c'est aussi le nom d'un poisson, chapeauté d'une bosse qui lui vaut cet impérial surnom. C'est une des espèces examinées par François Feer, qui avec beaucoup d'humour, des connaisssances sûres et infiniment d'esprit passe en revue le peuple muet du monde du silence. À Mourir de rire.
Robert Colonna d'Istria, Corsica, mars 2011

La Feer dans la Plaie 

Après un voyage en Amazonie, notre naturaliste préféré François Feer nous entraîne au fond des océans.
Les Poissons sont indomptables devrait être prescrit dans les écoles. La dépense serait largement compensée par des économies en matière d'écologie et de sauvetage de la planète. François Feer n'hésite pas à tirer la sonnette d'alarme. Et l'on sait que, dans le cas des fonds sous-marins et notamment des récifs coralliens, il y a plus qu'urgence. Pour appuyer sa juste cause, le professeur préféère l'humour pince-sans-rire (voire grinçant), mais aussi les jeux de mots, voire des calembours qu'on attendait pas de la part d'un scientifique d'une telle eau, forcément éminent (…) Et le Feer, quand il est chaud, se revendique en disciple zélé d'un certain Alexandre Vialatte, gardien du Grand aquarium divin (…) C'est aussi un poète. A bon entendeur…
Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo, 4 mars 2011

Le Choix des Libraires, février 2011