Catalogue

Livres

Le Petit crevé

CHALMIN Pierre

Genre : Roman
ISBN : 978-2-905344-88-5
Date de parution : 05/04/1995
Nombre de pages : 288
Couverture : José Benhamou
Prix : 19,82 €
Exemplaire du tirage de tête : 45,00 €  
Pour obtenir le tirage de tête

Pour lire l'extrait PDF


Pour accéder au fichier numérique

Résumé

"Le petit crevé, un court traité d'auto-saccage, une vivisection mode d'emploi où, tel un Lacenaire en guêpière, ce Pierre Ier Chalmin, en bonne petite pelote de tension hargneuse, dévale sa vie, une rédac crépitée grâce aux soubresauts voraces d'un sabir célino-baudelairien. Il y a les dames, qu'il perfore lentement, réglant minutieusement la hausse de ses lettres d'amour ; parfois quelques spectres masculins : Erst, le rebelle ; grand-papa Montaiguillon, aristo usé ; Maculade, le montparno touche-à-touffe… Inventaire, suite : la bibliothèque, grosse de délits de plume : Darien, Diderot, Bloy, Céline… Parmi ces retombées célestes, on discerne aussi un guide des lieux infréquentables, des sujets tabous et des noms idiots. Voilà, le tour est fait des carnets intimes de sa virulence."

Presse

Premier roman de Pierre Chalmin "fiction baroque", une force de frappe ! Le Petit Crevé – encore une facétie onomastique, sur les noms propres –, n'a rien d'un fatigué qui traînerait ses bofs et sa littérature légère et allusive, lascive. Il y a du du texte et des mots pour penser les maux, c'est de la littérature qui se réclame de Céline, Rabelais... Pierre Chalmin est un lecteur boulimique, un écrivassier prolixe. On n'a pas tout dit.
Josiane Bataillard,, Le Quotidien Jurassien.

Le petit crevé est un soliloque anarchiste, concentré d'imprécations , coupé de lettres, de carnets et de diverses listes de livres ou plus souvent d'aversions, qui composent un portrait misanthrope lettré et subtil, amateur de grandeur et épris de nostalgies.
Eric Deschodt, Valeurs Actuelles.

"Le petit crevé" de Pierre Chalmin qui marque les débuts éclatants d'un inconnu, plein de feu et de flammes, d'une force sauvage et d'un style saccageur, d'un nihilisme hilare qui dynamite les mots, qui rend la vie folle de rire quand il a cessé de la rendre folle de rage.
Pol Vandromme, Le Nouveau Courrier.

Ce livre qui reste comme l'un des plus décapant du moment affiche une bonne dose d'humour noir dans sa description d'une jeunesse paumée, et les lecteurs friands de bonnes surprises ne manqueront pas d'y jeter un œil.
Votre Dimanche.

Chaque phrase contient une charge d'émotion brute, provoque un séisme, avant de se propager comme une onde de choc.
Benoït Laudier, Les Inrockuptibles.

Lecteur de Céline et de Nabe, Chalmin aurait pu se choisir de plus mauvais modèles. D'autant plus qu'il ne se laisse jamais écraser par eux et que son style, un rien vachard et hargneux, est d'ores et déjà reconnaissable entre tous.
Jérôme Leroy, Libération.